Un séjour dans la capitale de la Hongrie

Un séjour dans la capitale de la Hongrie

13 janvier 2019 0 Par Souris

Que faire à Budapest ?

Coucou les petits chats ! En ce début d’année j’ai décidé d’aller visiter une capitale où j’avais envie d’aller depuis quelque temps : Budapest, en Hongrie. Je trouvais de part les documentaires ou les articles à son effigie, que ce devait être une belle ville. Plusieurs personnes de mon entourage m’avaient aussi encouragées en ce sens, et vous savez quoi ? Je confirme également ! 🙂

1 – Traverser et admirer les ponts du Danube


Pour la petite histoire, la capitale est divisée en deux quartiers par le Danube : Buda et Pest, ce qui donne logiquement Budapest (CQFD ahah). Ces deux parties sont reliées par plusieurs ponts notamment le Pont des Chaînes et ses imposants lions ( Széchenyi lánchíd ) ou le Pont de la Liberté ( Szabadsàg híd ). Ils sont tous les deux très beaux et agréables à traverser, d’autant qu’ils offrent une belle vue du Danube et des principaux monuments de la capitale. La traversée de ces deux célèbres ponts fait donc partie du programme lors d’un séjour à Budapest.

2 – Le Parlement Hongrois

Le Parlement Hongrois, c’est de mon point de vue, le plus bel édifice de la capitale ! Sous tous les angles, de tous les points de vue, sous le soleil ou sous la neige, je ne me suis pas lassée de le contempler.

J’avais également réservé la visite intérieure, et si vous voulez la faire aussi je vous conseille d’en faire de même car il n’y avait plus aucune place de toute la journée quand je suis arrivée à 13h30. Apparemment les places se vendent comme des petits pains comme on dit chez nous ! Je ne vais pas tout vous raconter, mais sachez que la visite dure une heure (passage de sécurité compris). Il y en a bien sûr en français ; une guide nous fait visiter différentes pièces du bâtiment en nous expliquant son fonctionnement dans les grandes lignes.

On peut faire des photos à l’intérieur, sauf dans la salle de la couronne, qui est constamment surveillée et protégée par deux gardes. L’ensemble est joli, la visite est intéressante mais je trouve que l’on reste sur sa faim.

Pour visiter le Parlement, je vous conseille de passer par le site officiel.
L’entrée s’élève à 2 200 Huf pour un adulte (citoyen européen sinon c’est 5 800 Huf) et à 1 100 Huf pour un étudiant jusque 24 ans (également européen sinon c’est 2 900 Huf). La visite est gratuite pour les enfants de moins de 6 ans.


3 – La Cathédrale Saint-Etienne

Rien que pour son apparence extérieure, ça vaut la peine de passer par la Cathédrale. Elle se situe non loin du Parlement, vous pouvez facilement y aller à pieds en longeant le Danube. Pour entrer, c’est 200Huf sur donation (autrement dit pas d’obligation mais l’argent collecté sert à la restauration du monument). L’intérieur est élégant mais je préfère ne pas trop en dire pour ne pas gâcher le plaisir des futurs touristes que vous êtes 😉


4 – Monter au Château de Buda, aussi dit Palais de Budavàr

Alors attention aux mauvais plans pour le château les amis ! Y monter oui, non seulement pour la vue, puisqu’il se situe en hauteur, mais aussi pour les jardins qui sont agréables. Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, l’édifice est bien sûr magistral. Par contre, je tiens à préciser, parce que ce n’était pas clair du tout ; l’intérieur ne se visite pas ! Si vous pensez pouvoir marcher sur les traces de Sissi, ce sera seulement de l’extérieur ahah. Il y a seulement la Galerie Nationale Hongroise et le Musée historique qui sont accessibles.

Or, sur le site officiel du château, on vous propose plusieurs types de Pass et visites possibles. Notamment le Budget Buda Castle Tour qui propose 2 heures de visite en anglais : avec l’entrée au château et l’accès au Bastion des Pêcheurs. Le tout pour 10€/pers. Ne réservez pas ! Je me suis présentée à 14 heures, comme précisé sur le site, pour acheter mon billet et participer à cette visite. Il n’y avait aucun personnel nulle part, tout était fermé, rien n’est indiqué. On ne sait pas où est l’entrée principale, et surtout quand on ne le sait pas, on cherche comment entrer à l’intérieur du Château (ce qui est je le rappelle, impossible). Pour couronner le tout, l’intégralité du Bastion des Pêcheurs est gratuite l’hiver. Si j’avais réservé, j’aurais été tout simplement arnaquée, et donc déçue. Du coup, je vous averti, c’est une alerte mauvais plan !


Autrement, pour y aller, il y a plusieurs chemins possibles à pieds. Moi, comme je voulais y être avant 14 heures du coup et que je n’étais pas en avance, j’ai opté pour tous les raccourcis. Résultat en moins de dix minutes j’étais en haut 🙂 Sinon, en prenant votre temps et en empruntant le sentier qui sillonne, comptez 25 à 30 minutes. On peut aussi y venir avec le bus bien sûr ! Si vous voulez un moyen plus original il y a le funiculaire. J’ai lu à plusieurs endroits que c’était 4€/personne, mais c’est une montée à 6€ qui m’a été proposée. J’ai trouvé cela plutôt cher pour le peu de temps que demande la montée mais ça doit être sympa !

5 – Aller sur la place de la Trinité pour admirer ou visiter Notre Dame de l’Assomption et se promener sur le Bastion des Pêcheurs.

A cinq minutes du château, sur la gauche, se situe la magnifique place de la Sainte Trinité ! C’est un endroit à ne pas maquer. Que ce soit par la beauté et l’immensité de l’Eglise Notre Dame de l’Assomption (aussi dit Eglise Matthias) ou pour l’originalité et la superbe vue qu’offre la Bastion des Pêcheurs, on en prend plein les yeux. L’entrée dans l’Eglise est payante, (1500Ft/pers au mois de janvier) mais l’intérieur est remarquable. Pour la petite anecdote, c’est dans cette Eglise que Sissi, fût couronnée !


L’intégralité du Bastion est ouverte gratuitement l’hiver mais l’été seules quelques portions sont accessibles et… payantes. Les prix n’étaient pas du tout affichés, aussi je ne pourrais pas vous dire exactement à combien cela s’élève. La blancheur de l’édifice et les sept tourelles qui le composent le rende immanquable. De là, vous pouvez admirer les emblèmes de Budapest comme le parlement, le Danube et ses ponts, l’île Marguerite… La statue du roi Etienne est par ailleurs la plus célèbre. Pour ma part, j’ai trouvé que les tours, les recoins, l’architecture, les statues du Bastion des Pêcheurs rappellent un peu Poudlard (oui j’ai de l’imagination ^_^).


6 – Grimper jusqu’au mont Gèllert

L’ascension du Mont Gèllert, situé juste en face du Pont de la Liberté, est à faire absolument. Si possible par temps dégagé, vous aurez alors une superbe vue de la capitale et du Danube bien sûr. Vous aurez peut-être mal aux jambes, vous aurez sûrement très chaud à la fin, mais ça vaut le coup mes chatons !
L’avantage c’est que si vous commencez à grimper depuis le chemin en fin de l’hôtel Gèllert et que vous aller jusqu’en haut, vous pourrez redescendre facilement juste devant le Pont Elisabeth (le blanc) pour rejoindre le quartier de Pest.

7 – Faire un tour au Grand marché couvert

Je ne suis pas forcément fan des marchés couverts habituellement, mais j’ai trouvé que celui-ci fait moins « souk ». Il est bien agencé, les lumières et les vitraux ajoutent une note de décoration et surtout il y a du choix ! Alimentation, tissu, souvenirs typiques… Vous trouverez forcément quelque chose qui vous plaît dans ce Grand marché.


Vous pouvez bien sûr y manger, notamment de bons Langos la spécialité hongroise : un beignet que vous composez à votre goût (avec du fromage, des crudités, du jambon, ou en version sucrée avec du chocolat et des fruits mmmhh).
En plus il se situe juste devant le Pont de la Liberté, donc il est fort à parier qu’il sera sur votre passage à un moment ou un autre de votre séjour.

8 – Entrer au Szimpla Kert

Dans le quartier juif de la ville, vous pouvez trouver plusieurs « bar en ruines ». Le plus connu est le Szimpla Kert. Si vous êtes allées faire un tour sur d’autres blogs pour votre séjour à Budapest, ce nom vous dit forcément quelque chose. Et vous avez sûrement lu qu’on vous recommande d’y faire un tour.

C’est en ce sens que j’étais un peu septique, mais je voulais me faire ma propre opinion, et voir de mes yeux vus ce fameux endroit. Eh bien, force m’est de constater que… tout le monde a raison ! Aussi je me joins à la majorité et vous conseille vivement, ci ce n’est d’y passer la soirée, d’au moins y entrer.

Cet endroit est totalement décalé, je dirais même que c’est du grand n’importe quoi et c’est pour ça qu’on adore ! Tous les objets les plus farfelus trouvent leur place ainsi qu’une deuxième vie au Szimpla Kert. D’anciennes baignoires ou des poutres de gymnastique servent ainsi de banquettes dans ce bar, et c’est un exemple parmi tant d’autres !

Je ne vous en dit pas plus, mais n’hésitez pas à vous rendre à Budapest, Kazinczy u. 14, 1075 Hongrie. Vous ne serez pas déçus !

9 – Passer sur la place des Héros – Hősök tere

Située juste devant les thermes, cette place et ses statues, est magistrale !


10 – Se prélasser aux thermes

The last but not the least : prendre du bon temps aux bains hongrois. Budapest étant une ville thermale, il serait dommage d’en repartir sans avoir profité d’un des nombreux thermes. Pour ma part, j’ai comme beaucoup de monde je pense, choisi d’aller me baigner aux thermes Széchenyi. Je ne le regrette pas ! Même si l’entrée vaut 5500Ft par personne en journée, ça vaut vraiment le coup. (Pour ce tarif un casier est mis à votre disposition et il y a de nombreuses cabines pour se changer).

Déjà pour la beauté des lieux : la bâtiment jaune et blanc est immense et bénéficie d’une belle architecture. Et puis le gros avantage c’est toute la panoplie des bains, bassins, saunas, hammams mis à notre disposition. On peut facilement y passer une demi-journée sans s’ennuyer.


Mais ce que j’ai le plus apprécié ce sont les bassins extérieurs. J’y suis allée en fin d’après-midi en janvier : quel bonheur de pouvoir entrer dans une eau à 28° quand il neige et qu’il fait -1° dehors ! Bien sûr il faut un peu de volonté pour sortir en maillot de bain, mais la fraîcheur est oubliée aussitôt que l’on plonge le petit orteil dans le bassin. J’ai adoré cette expérience, c’est vraiment quelque chose à faire, surtout en hiver je pense. Il y a là des jets, des remous ou même une rivière avec courant !
Entre la température extérieure et celle de l’eau il y avait de la vapeur partout, et puis être bien au chaud et voir en même temps les flocons tomber c’était magique. Attention cependant au gel des cheveux mhouaha 😉

Si vous le souhaitez, vous pouvez bien évidemment profiter de divers massages pour encore plus de détente (tarifs selon la prestation).

Le bonus plus de ces thermes Széchenyi ? Le métro à quelques mètres à peine de l’entrée !


Petit aperçu des thermes. Photo tirée du site officiel, sans la brume 😉

En résumé, je dirais que Budapest est la destination idéale pour un séjour de 3 ou 4 jours en Europe. En plus, les billets d’avion sont en général bon marché pour y aller. Moi qui suis une pro des bons plans pour les billets d’avion j’ai battu tous mes records avec cette fois 10€ l’aller-retour !

Il y a plein de choses à faire, la capitale de la Hongrie est très belle et il est agréable et reposant de s’y ballader. Les monuments sont tous dotés d’une architecture remarquable, et les points de vue pour admirer la ville sont nombreux. La vie n’y est pas très cher, on peut manger et visiter facilement sans trop dépenser ! Je recommande donc Budapest, même en hiver. Sachez juste qu’il faut bien se couvrir et avoir des chaussures adéquates car les chutes de neige sont fréquentes 🙂

Et vous mes chats, êtes-vous déjà allés à Budapest ? Qu’y avez-vous préféré ?